Bollywood débarque à Cannes

Publié le 21 Mai 2012

festival_cannes_2012_affiche.jpg

Comme chaque année maintenant, Bollywood si'installera sur sur la croisette durant le Festival de Cannes. Hormis l'actrices Aishwarya Rai Bachchan, qui commence à faire partir des murs, d'autre stars indiennes sont également attendues sur la côte d'Azur.

Niveau cinéma, puisque l'on a parfois tendance a oublié qu'il s'agit avant tout de 7eme art et non d'un défilé de people sans intérêts, l'Inde et Bollywood présenterons à Cannes quelques longt métrages.

Le plus attendu étant Gang of Wasseypur, une oeuvre en duex parties réalisée et produite par Anurag Kashyap et dont l'histoire se déroule dans une petite ville minière du Jharkhand, un Etat de l'est indien non loin du Bengladesh. Elle décrit une révalité meurtrière qui oppose des familles durant trois générations.

Gangs-of-Wasseypur-Movie-Poster-Images-Stills-Posters.jpg

Dans un autre registre, Miss Lovely de Ashim Ahluwaliya, donc le casting est composé de parfaits inconnus du grands public. Cela dit, cela ne veux rien dire. Bollywood nous a tellement habitués à des navets uniquement bâtis sur des castings de rêve qu'un bon scenario sans strass et paillettes ne pourra pas nous faire de mal.

Miss Lovely raconte ainsi l'histoire de deux frères, produteurs minables de films d'horreurs médiocres, et d'une jeune femme qui aspire a devenir actrice dans se millieu glauque du Bombay des année 60.

miss-lovely.jpg

Un classique de Bollywood, Kalpana , sera également à l'honneur de ce 65ème Festival de Cannes.

Pour revenir au people, Freida Pinto, la révélation de Slumdog Millionaire, devrait aussi se pointer ses gambettes à Cannes. Sonam Kapoor es déja à Cannes, découvert en 2007 dans le film Saawariya au côté de Ranbir Kapoor. Quant à Arjun Rampal il viendra sur la croisette non pas pour un film mais parce qu'il es l'embassadeurs de whisky de la marque Chivas.

Pracs

Rédigé par Bollywood Sources

Publié dans #News et actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article